• 21/10

    Le rapporteur public du conseil d’état a recommandé d’autoriser sous conditions les crèches de Noël dans les bâtiments administratifs.au nom du principe de laïcité. (Ah bon, ce serait donc un principe laïc). Il ne faut pas qu'il y ait d'"intention religieuse" et qu'"elle revête le caractère d'une manifestation culturelle ou au moins festive".

    ça alors ! la crêche ne serait pas religieuse, ah ah on ne m'avait pas tout dit !

    ils ont une de ces façons de tourner les choses, on acquiescerait à moins, sacrés beaux parleurs

    Non mais objection svp ! je ne vois pas pourquoi les crèches sont autorisées d'un seul coup dans l'espace public. il ne doit pas y avoir de signe distinctif dans les écoles de la République etc, il faut savoir. Non, ce n'est pas autorisé en principe (la mairie, normalement ce n'est pas le lieu, déjà ils décorent la ville...) par contre on tolère, ce qui est fondamentalement différent.. 

     


    1 commentaire
  • Le chanteur Renaud, qui a soutenu en son temps Mitterrand puis Ségolène Royal, connu pour son ancrage à gauche, a annoncé qu'il était intéressé par François Fillon. Etonnant. En même temps, j'avoue que je ne vois pas non plus qui pourrait bien plaire actuellement dans les rangs de la gauche parmi les déclarés ou plus ou moins déclarés.

    Et Hollande qui oserait se représenter, qui s'y préparerait dit-on, non mais il réalise ?

    A droite, nous avons donc : Mr Sarkozy dans un bruit de casseroles, Mr Juppé dix-huit mois de sursis, Mr Bruno Lemaire un dangereux personnage et en quatrième position François Fillon. A tout prendre... Personnellement si j'étais de droite, je choisirais Fillon. S'il lui arrive de dire parfois des sottises il parait quand même le plus républicain d'entre eux. En plus il s'est brouillé avec Sarkozy :). Quand il était ministre, c'est le seul qui a osé dire, avec sa mine de 36 pieds de long : il n'ya plus d'argent dans les caisses, nous sommes endettés jusqu'au cou. Colère de Sarkozy qui lui la jouait rose bonbon. En attendant le Grand Emprunt du sus-dit, où est-il passé ? Dans un puits sans fonds sûrement, à renflouer les dettes, de même que la vente des autoroutes organisée en ce temps-là. Alors finalement, s'il fallait absolument choisir entre ces seules 4 personnes... Mais il serait très étonnant qu'il soit choisi par ses pairs. 

    A gauche, nous avons Jean-Luc Melenchon qui s'est déclaré. il s'est désolidarisé du Pcf avec qui il avait créé le front de gauche .On l'enjoint de participer à la primaire de la gauche de la gauche qui est en train de se mettre en place mais pour l'instant, il a décidé de la jouer solo. De son côté le Pcf discute avec d'autres tel le mouvement de la Page de Clémentine Autain, Cécile Duflot, des frondeurs etc. pour essayer de créer un mouvement de plus vaste ampleur mais s'ils sont partis, ils ne sont pas arrivés. S'entendre sur un nom va être difficile. Le Pcf devrait proposer un nom mais qui ? Suite au prochain chapitre.

    Une autre possibilité récemment avec "la primaire des français" instiguée notamment par Corinne Lepage et l'écrivain Alexandre Jardin, qui pourrait soutenir un nouveau candidat, émergeant de la société civile ou pas. A suivre. Corinne Lepage en elle-même est une "verte" du tout début, une personnalité intéressante, qui a de bonnes idées mais son mouvement a tout fait pour la mettre au rancart. Hé non, elle bouge encore ;)

    On est pas sortis de l'auberge !

     

     petite mise au point de Renaud : http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/04/renaud-francois-fillon_n_9610496.html

     


    votre commentaire
  • Apparemment personne ne trouve rien à redire au fait que vient d'être ajouté à la loi travail la taxation des cdd, afin de favoriser les cdi dit-on, du miel plein la voix. 

    Alors vu de loin, bien sûr, c'est "tout bon" pour les employés qui préfèrent évidemment être recrutés en cdi qu'en cdd, j'entends bien. Mais on discute ici d'une loi pour favoriser le travail, il me semble que cela veut dire trouver du travail à ceux qui n'en ont pas, c'est cela le problème principal. Certes quand vous avez un cdd forcément vous préfèreriez avoir un cdi mais c'est mettre la charrue avant les boeufs. Le travail, il n'y en a pas ! Le but c'est de le chercher, pas d'améliorer celui qui est en place, du moins pas tout de suite.

    La seule possibilité est de limiter le nombre des cdd et de vérifier leur adéquation mais ici il s'agit de les taxer... Comment vont réagir les entreprises à votre avis ? Elles vont gentiment faire des cdi à tout le monde pour éviter de payer plus cher des cdd ? Allons donc. Je pense plutôt qu'elles vont s'abstenir et que cela va entraîner une période de repli.Un cdd pour une entreprise permet aussi de tester le salarié d'une part, et de faire face à un surcroit d'activité de l'autre (même si parfois il y a des abus). Et comment vont faire les entreprises saisonnières, elles vont encore payer des taxes supplémentaires ? Et les petites entreprises qui peinent déjà à embaucher ? 

    C'est de la démagogie, voilà tout. On caresse dans le sens du poil au détriment de la communauté. Ou c'est pour faire passer le reste, peu importe. Juste une erreur de +

     


    2 commentaires
  • Hé bien, comme dit en 2012, il n'y avait vraiment rien à dire sur Mr Hollande... Rien à espérer

    Au sujet de la loi El khomri et ses transformations, il a émis une idée fracassante (qui n'a même pas été reprise par les médias tellement il n'y avait rien à en dire) : il s'agissait de taxer les entreprises qui recrutent en cdd afin de favoriser l'emploi en cdi... ^^ je ne sais pas, ça doit être de l'humour. Sûr que ce genre de mesures, ça risque de favoriser l'emploi. Pas de suite donnée à l'idée géniale. (un ange passe)

     Pour Mr Sarkozy, la justice a décidé d'inclure les écoutes de son second téléphone (celui qu'il avait sous le nom de "Paul Bismuth") au grand dam de ses avocats.

    --------------------------

    On se demande comment ça va finir, tout ça.


    votre commentaire
  • Un petit tour d'horizon ?

    3 sujets d'actualité : la Syrie, la Palestine, l'Ukraine.

    Suite de la Syrie : apparemment les troupes de Bachar auraient utilisé des gazs qu'ils n'avaient pas répertoriés dans les armes chimiques à détruire. Quelques dizaines d'individus atteints (une partie décédés) Comme la fois précédente, ce seraient des gazs appartenant aux rebelles ... On peine à le croire. Et puis il avait été décidé de faire des élections prochainement. Sauf que depuis, Bachar a évoqué des clauses si restrictives qu'on se demande qui pourrait se présenter à part lui-même - il ne faut pas avoir quitté le pays depuis cinq années et autres subtilités. Donc voilà il tourne autour du pot.  (il y a eu 9 candidatures déposées, mais la validité de chacune d'elles sera examinée juste avant le scrutin.)

    pour la Palestine: de notable, il y a alliance entre le hamas et le fatah , soit les 2 factions palestiniennes, l'une réputée plus "dure" que l'autre. 

    L'Ukraine et la Russie... La moitié des ukrainiens qui crient au secours, Poutine ne peut pas ne pas y aller, ne serait-ce qu'aux yeux des russes, il serait inconcevable de ne pas répondre à l'appel d'une ancienne province. Ce qui l'arrange sûrement, il ne faut pas être fou. L'opération se fait pratiquement sans coup férir, cela devient difficile de s'y opposer, ou bien en arguant le droit des peuples à disposer d'eux mêmes par une élection ? moué A suivre. Il risque d'avoir un pied en europe, mais ils ont déjà eu le goût de l'indépendance alors il faut voir plus tard


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique