• Syrie le bazar

    3/09/2013 -Un billet d'humeur aujourd'hui, concernant la guerre en Syrie, je vous préviens que c'est un billet "brut de décoffrage"

    La Syrie, mais ça va devenir la corée du nord ?

    Ils ne vont plus pouvoir sortir du pays, les têtes

    Ahlala

    Assas abbras non heu je ne sais même plus son nom alors qu’on nous le martèle tous les jours, je n'en ai même pas envie

    Selon lui, il y a des élections en 2014 , il faut attendre, chouette contexte pour des élections…

    Bachar el ffff  Bachar el bazar

    Et voilà tout le problème quand on a mis la main dedans, 1 mort, 10 morts, 100, 1000, 10 000 et tu peux plus t’arrêter sinon tu es un homme mort, 100 000 et de toutes façons tu es un homme mort, ne serait ce que dans l’âme.

    Ah il n'est pas prêt de sortir de son pays… Il est même sûr d’y mourir maintenant.

    C’est tout le problème de : tu appuies sur un bouton, un autre et puis tu ne sais plus t’arrêter

     

    L’onu on se demande à quoi elle sert ?

    Bah il ne voudra pas entendre raison, vu que c’est au minimum la prison comme criminel de guerre, et la fuite semble impensable.

    Hé bé on avait déjà eu khadafi, c’est de la gnognote à côté (quoi que si on l’avait laissé faire il n'y aurait plus de villes debout, et Benghazi serait rayée de la carte ).On lui avait prédit une fin comme l’irakien, ben oui, il a fini dans un trou, au fond d’un tuyau, sauf qu’il était à la verticale, le tuyau. D’autres ont choisi la fuite mais ils n’étaient pas allés aussi loin dans l’horreur, et ils ont eu raison.

    Tôt ou tard bachar

    Il compte les écraser mais même s’il les écrase

    S’il sort, on l’éclate.

    Ça va sûrement – peut être prendre un peu de temps. 

    pour l'instant intervenir c'est un peu trop chaud mais...

    Ça m’énerve ceux qui disent que c’est de l’impérialisme, c’est pour le gaz, tu parles chaque pays a des biens, et la Libye a du pétrole et l’Algérie a du gaz et la France a autre chose et machin a de l’or et truc a de l’uranium, on a tous des biens ! le prétexte est trop facile

    La Russie, la Chine

    En fait mon ami Vladimir a surtout peur qu’on s’occupe de son cas dans le futur, voilà, puisque c’est un modèle de démocratie bien sûr

    Il se dit que si ça pète chez lui, il ne faudrait pas qu’on s’en mêle

    Et en m temps ça lui fait des alliés (bel allié, un allié de choix… )

    Bon je suis pas non plus pour les américains, eux avec leur carton pate et leurs prisons à 1000 ans, les gros sabots des amerloques, ce sont des ferrailleurs eux dans tous les sens du terme

    Donc il est bon qu’ils aient une opposition car ils ne sont pas les derniers à vouloir imposer leur suprématie

    Va t'il avancer, Vladimir, celui qui «  sait comment on fait avec les moujiks » il n'a pas totalement tort mais pas totalement raison . Sacré pays, la Russie ! ce n’est pas leur pire dirigeant, et il y a tellement à faire

    ah c’est difficile la situation ! 

    on y irait bien quand même si on s’écoutait, lui péter la tronche mais c’est pas grave, vas y on te regarde massacrer les gens, en se disant que tu finiras déchiqueté

    suis un peu fâchée bouhouh bouh ! ouin / snif

    Avec la mondialisation, ça devient difficile de se cacher la face

    Et l’autre (un ponte de l'armée russe) qui ose dire que les gazages ce n’est pas avéré, et que même si ça tombe ce sont les rebelles pour faire croire que c’est les autres, ah nan ! y en a qui ont pas peur de proférer des aneries, j’te l’dis

    Bon. après, la situation avec les rebelles, qui sont-ils vraiment, on dirait qu'il y a des gens "pas sots" à leur tête, car vu que si c’est pour avoir le même ensuite (quoi que là cela en est à un tel point qu'il serait difficile de faire pire)

    Voilà Voilà

    Tapoti Tapota

     

    L’onu ! l’onu ! A quand l'intervention de l'onu ? 

    Des élections ! maintenant, tout de suite ! il n'y a que ça  pour en sortir ! (enfin pour eux, les dirigeants) 

    (ou qu'ils placent quelqu'un d'autre à la tête, peut être ?)


    -------------------------------------------------------------------- 

     04/08

    Vladimir Poutine (qui avait récemment déclaré - quand même- qu'il n'était pas contre une enquête de l'onu sur place) a fait un pas aujourd'hui, disant qu'il allait réfléchir sérieusement à la suite de l'histoire (jusque là, la Russie s'était déclarée totalement contre, niait tout crime de l'humanité et avait envoyé deux bateaux pour contrer les volontés d'interventions occidentales) et qu'il attendait les conclusions onusiennes.

    Il y a donc, je pense, une modification. L'opposition n'est plus absolument radicale. 

    A suivre.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :