• sarko/aubry

    Non je n'ai pas regardé l'émission sur tf1 avec monsieur Sarkozy.

    Lors d'un extrait à "Cdans l'air", j'ai vu qu'il avait appris par coeur non seulement les réparties mais aussi les gestes. Quelle communication, ll y a une chorégraphie maintenant!  Plus seulement les répliques, c'est vraiment très étudié

    sinon il appelait par son prénom les participantes, je n'aime pas cet emploi du prénom pour rapprocher l'interlocuteur, en fait je trouve que cela infantilise.

    Il semble que je n'ai pas raté grand chose.

    Autre commentaire  : j'entends qu'il a cité 9 fois l'Allemagne mais à chaque fois ce fût mal (par exemple il n'y a pas de taxe professionnelle en Allemagne, en fait si mais ce n'est pas la même indexation - ou bien : les allemands aussi un bouclier fiscal et c'est faux, bref l'information est mal vérifiée et plus d'une fois (ce sont les allemands d'Arte qui le disent)

    je crois que c'est définitivement grillé avec l'Allemagne, au point où il en est c'est irratrapable. Cela a commencé par son premier discours il y a deux ans en Allemagne, il dit : "allemands, ne vous inquiétez pas, la France est là " avec des trémolos, j'imagine très bien la réception du message, ils l'attendaient. Puis, dans le désordre et j'en oublie, l'affaire clotilde reiss où il a soutenu qu'elle n'avait pas utilisé son téléphone, ce qui était si pas un mensonge une sornette, et encore : avoir laissé croire qu'il était à Berlin le jour de la chute du mur alors que sa visite s'était faite bien après. il y a peu, lors des cérémonies de la chute du mur, il n'a même pas vu qu'il aurait été gracieux de porter le parapluie d'angela Merkel . Mais non il s'abritait sous le parapluie de la chancelière ! Il manque de classe. Ou bien il décide avec son homologue anglais qu'ils vont taxer les traders, l'annoncent publiquement et lui en parlent ensuite, c'était très judicieux (sans compter que c'était une mauvaise idée dont on entend plus parler à ce jour )

    bref, nous n'allons pas disserter.

    ------------------------------------

    Martine Aubry change d'avis sur les retraites, de 61-62 puis recul à 60ans.

    Le ps dit ce que les gens veulent entendre et ça permet de s'opposer à une réforme de monsieur sarkozy, oui je veux bien, on est dans l'optique force contre force mais pas dans l'optique on fait ce qu'il y a à faire. Sa marche arrière montre bien qu'elle avait perçu la nécessité de la réforme, l'équation on vit plus vieux, il faut travailler plus longtemps est assez imparable. bien sûr après il est question de comment réformer, et en période de crise forcément ce n'est pas le meilleur moment. Mais faut il pour autant ordonner une marche arrière ? C'est un choix (un positionnement politique). On dit 60 ans mais tt le monde sait que ce n'est pas tenable.

    Quand je disais que ségolene était un mauvais choix on le voit bien maintenant, c'aurait été catastrophique de l'avoir. Résultat il y a des chances que ce soit martine cette fois ce qui n'est pas beaucoup mieux mais un peu mieux en le disant vite. Martine nous la connaissons dans le nord, mais je vous laisse découvrir. Je l'entendais parler, elle n'est pas passionnante malheureusement, de la vrai langue de vieux politicard

    mais 10 ans de sarkozy on ne s'en remettra pas.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :