• ps-fdg comparaison

    En faisant le « résumé du résumé », si nous reprenons les points principaux :

    PS

    • Création d'un pôle d'investissement industriel

    • vers une stratégie européenne

    • retraite à 60 ans

    • suppression du bouclier fiscal

    • la CSG et l'impôt sur le revenu mis à 2 et (en +ou - progressif) passés à la source

    • l'électricité dans la contribution climat

    • une tva différente selon les secteurs, selon un taux éco-compatible


    si on compare avec les grands points du front de gauche

    (mr melenchon parle au titre du collectif)

    FDG

    • un autre partage des richesses (et défense du service public)

    • planification écologique

    • refondation républicaine de la patrie des français (révolution citoyenne)

    • sortir du traité de Lisbonne

      « l'europe va mourir de ce mauvais choix » dit il.

    ----------------------------------------------

    qu'en penser ? en se basant juste sur ces quelques points de repère

    Rien de transcendant dans les premières propositions, rien de novateur, l'impression que tout le monde aurait pu le dire. Pour les trois dernières réformes, j'oserais dire que on s'en moque ou presque (csg, electricité, tva) cela ne semble pas d'un grand intérêt pour le commun. pour les deux dernières, le ps voudrait-il récupérer quelques voix écologistes ? Dans ce premier cas, on ne se pose pas de question sur le fonctionnement du système (général et politique) rien qui fâche, très consensuel. rien sur le nucléaire, rien sur la poste, on ne va pas s'attirer des ennuis

    ça bouge un peu plus du côté FDG :

    on a l'idéaliste « partage des richesses », on peut penser à une harmonisation au moins

    La planification écologique, c'est dans l'air du temps.

    Concernant la république il parle de refonte, n'allons peut être pas jusque là mais pourquoi pas quelques modifications. Il dit aussi qu'il faut limiter les prérogatives du président ( pour ce qui est de la nomination du président des chaines publiques par exemple). Il ya un pb de toutes façons avec sarko. le pb ce serait plutot l'exercice du pouvoir, en fait tout dépend aussi de comment on envisage les choses

    Le traité de Lisbonne effectivement a été signé malgré le non du référendum à l'europe. Mr melenchon va parfois trop loin avec l'europe (par exemple il disait vouloir imposer « de gré ou de force », de gré suffirait) mais en m temps il a raison, on ne peut pas laisser courir indéfiniment. Il ne s'agit pas de s'opposer à l'europe, il s'agit de s'accorder de manière différente.

    ---------------------

    d'accord pour les 4 points mais avec qui ? Monsieur Melenchon assure l'interim mais il dit ne pas vouloir vraiment se présenter. Suite du feuilleton FdG : on arrive à la conclusion qu'une femme ça ne serait pas mal, et donc mr melenchon cherche à recruter clementine Autin mais pour l'instant la belle ne veut pas (elle est dans une mouvance associative le « page », peut être plus proche de verts ?). Il y a aussi le fait que se rapprocher du parti de gauche veut dire négocier la place avec melenchon, et ça, ce n'est pas une mince affaire


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :