• prolifération des centrales

    Imaginez une sorte de système pyramidal, mais nous nous sommes arrêtés au réchauffement climatique (le numéro deux dans la liste) sans aller jusqu'au 1. Nous regardons toutes les catastrophes possibles mais pas celle là, l'ultime. C'est vrai que ça n'incite pas beaucoup au rêve. Comme si on refusait d'y penser.

    Voilà le gros problème est cerné, partout dans les médias il s'agit du réchauffement climatique, comme ça, vous ne regarderez surtout pas les centrales que nous sommes en train de vendre et qui ont été affublées entretemps du nom d'énergie «propre». Le nouveau plan capitaliste par excellence : vendons des centrales, équipons donc toutes nos villes de tramways à l'énergie «propre», achetons des voitures à l'électricité «propre» et le monde se portera bien. Jusqu'à ce que...

    Plus on construit, plus il y a de risques, et plus il y a de déchets. J'aimerais bien croire ceux qui disent : on va trouver le moyen, mais on ne sait pas quand, on le cherche depuis le départ, on sait faire mais pas enlever. Et, durant, les déchets s'accumulent...Le pire finalement ce sont les centrales, à la limite ce ne sont pas les armes nucléaires dont on nous rebat pourtant également les oreilles (un autre moyen de détourner l'attention ? Comme le réchauffement climatique qui lui, à l'avantage de s'annoncer comme pouvant être combattu, si l'on en croit les médias : « il n'est pas trop tard » ouf )

    Avec les armes nucléaires, nous détenons de quoi faire sauter mille fois la terre et par le jeu des alliances, il devient difficile de s'en servir (on dirait que là nous nous dirigeons vers une impasse, autrement dit). Ce n'est pas vraiment cela le problème ou disons qu'il y a un problème plus grave : les centrales atomiques, leurs déchets, la possibilité irréductible de l'erreur humaine ou mécanique (comme l'oléoduc en Crau, ça ne casse jamais sauf quand ça casse). Quant aux déchets, ils seront envoyés dans l'espace, selon les américains, riche idée! Sous terre au Danemark pour soit disant 10000 ans (euh c'est une blague) ou sous nos pieds. Ou sous les mers discrètement. On ne sait pas. Comme ça c'est clair. Transparent pour reprendre un terme que sarko affectionne.

    -----------------------

    Quelques trucs pour une campagne au sujet de cette histoire de nucléaire rampant, cet infâme serpent qui veut nous subjuguer

    je ne donne que quelques indications

    donc, le slogan (de l'affiche), affiche qui est à coller dans les 200km à la ronde au bas mot, penser aux écoles :

    en effectuant la reprise d'un thème bien connu, emprunt qu'on ne pourra vous refuser

          Le nucléaire provoque une mort lente et douloureuse

    ou : Le nucléaire nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage

    (eh oui déchets = cancers, leucémie, centrale = tchernobyl en puissance...) dernièrement gravelines arrêté, si la barre en difficulté tombe, edf « plonge dans l'inconnu »

    puis : venez tel j telle h contre la prolifération des centrales nucléaires, nous en vendons de plus en plus (sans s'étendre, il faut être simple)

    le nom des associations en lui même est peu utile, il prend trop de place et puis ceci est de l'ordre de la lutte nationale (au bas mot ). On ne parle pas de verts ni de parti ici, ce n'est pas le but. Le fond de l'image ne doit pas être agressif, une centrale en arrière plan par exemple, avec une ou deux couleurs, pas trop

    je me rappelle que la dernière fois il y avait un rassemblement organisé près de gravelines, pour bloquer un train en provenance d'Allemagne amenant des déchets, train qui était resté bloqué à la frontière par les manifestations allemandes auparavant. Rassemblement 4h du matin. Bon j'avais beau avoir de la bonne volonté mais autant dire que c'est une nuit blanche pour quelqu'un qui travaille. Nous ne sommes pas allemands. Si on veut organiser quelque chose, il faut le faire à la française, un week-end lorsqu'il fait beau, quelque chose de sympa, organisé, buvette deux euros sans alcool fort par exemple

    ou encore :

    Le nucléaire, c'est niet, nein, no, non, là, nee, niemals, nikogda, abadan, nooit, never, jamais !

    -----------------

    nota : Les autocollants ou stickers, ce n'est pas trop cher à réaliser, et ça se colle facilement sur un cartable ou une voiture.

    il faudrait que les autocollants soient gratuits en tous cas sur le net parce que les jeunes ne peuvent pas payer en carte bleue, il faut y penser

    et avec le net il n'y a pas de contact vrai, réel, quelqu'un qui t'explique

    je vois sur le site d'une des plus grandes associations anti-nucléaire : rv samedi 3 oct 14h à Colmar (hum un peu excentré) pour fermer Fessenheim. C'est très bien mais le problème c'est qu'on s'arrête à manifester pour Fessenheim et le grand rassemblement se passera ensuite en Allemagne mais ce n'est pas l'Allemagne qui vend, c'est la France ! Le problème ce n'est pas cette centrale ni même nos centrales dans l'immédiat, ce sont toutes les centrales à venir. Procédons par ordre de priorité. Le plus dangereux : la prolifération des centrales, les centrales car déchets, puis prolifération des armes, les armes car pas de déchets. Il ne faut pas se diluer dans d'autres débats.

    et puis toutes les conférences organisées, personnellement ce n'est pas pour me donner envie d'y aller, je sais déjà, pas besoin de blabla supplémentaire, on est pas là pour ça. Une exposition est amplement suffisante, après on se promène, on fait la visite de la ville zut rhalala ma façon de parler peut paraître un peu rude mais franchement ça date, on en est plus là.

    Concernant les affiches, elles sont ou trop fleur bleue ou trop marquées (les tracts avec le sigle nucléaire c'est trop fort en tant que message) il faut trouver un entre-deux (non, vraiment, ça n'irait pas un fondu avec une centrale au fond, orange et noir? Bon vert et noir, non? lol)

    ça ne va pas s'arrêter en procédant de cette façon, je le crains, je ne sais pas si en demandant avec une petite fleur ça va marcher, je n'ai pas dit casser j'ai dit être déterminé, nuance (juste un « sit in » ou une déambulation)

    Et puis je me disais aussi Colmar quelle idée, là aussi au niveau communication ça ne va pas du tout, simplement pour la couverture de l'information. Une manifestation, c'est à Paris, il faut monter à la Capitale! je ris mais c'est ça, pour être à la une de journaux, il faut aller au pied des journalistes, à Colmar trois vont se déplacer et le régional tandis qu'à Paris...au printemps...

    ah oui et puis j'avais une autre idée pour les logos et stickers, j'ai revu l'ancien autocollant avec la fleur et « nucléaire non merci » en vente sur un site et à y repenser ça ne va pas non plus, un air de déjà-vu, c'est passé maintenant tout ça, il faut quelque chose de nouveau , d'abord je ne vois plus pourquoi on dit merci, maintenant on dit non. « Non au nucléaire. Non aux centrales ». on ne dit plus merci. La forme ronde de l'autocollant je me demande s''il faut la garder ou peut être dans un losange, un carré (une forme plus brute) Ah oui et plus actuel comme « slogan » j'avais aussi : stop nuklear, a mon avis il faut essayer mais ça devrait marcher cette formule

    remarque : Un losange jaune et noir « carré » ça ressemble au panneau des kangourous en Australie et c'est un sigle "used by surfers »...et on retrouve implicitement les couleurs jaune et noir du sigle du nucléaire. Il faut voir ce que ça donnerait en utilisant les panneaux de signalisation, le stop par exemple en jaune bordé de noir ou le rond barré de la fin de limitation de vitesse.

    Il faut faire « style » (design si vous préférez)

    et il y a évidemment les carnets d'adresse internet à exploiter.

     

    Déterminé, oui, car une centrale c'est cinq Airbus il faut imaginer un peu les enjeux, Areva a déjà fait ses plans jusque 2050-2060, elle

    et monsieur Sarkozy qui l'embarque dans tous ses voyages officiels

    alors bon oui, la crise, aussi …

     

    Vers quelle société demain ?

    _____________________________

    "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"

    ___________________________


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :