• Japon déroulement

    j'ai parlé un peu vite, en même temps c'est une interprétation des évènements que je vous donne

    Retour sur les derniers jours

    le5/04 le Japon demande à moscou le prêt d'une usine de retraitement des déchets radioactifs liquides, la plateforme sourouzane, l'une des plus importantes au monde qui devrait permettre de solidifier les eaux jusque là rejetées dans l'océan. Le 6/04 LA bonne nouvelle du jour : le second problème, la fuite hautement radioactive est enfin colmatée. je ne pouvais pas dormir tranquille ça m'angoissait, ce goutte à goutte

    maintenant je me dis que les russes l'ont joué avec un air narquois dont ils auraient pu se passer. Il faut dire que c'était au début des problèmes, ce n'était pas encore la grande catastrophe. Ils ont dit au Japon : nous vous apporterons de l'aide si vous nous le demandez. Alors d'accord, c'est au pays de demander dans l'ordre des choses mais on voit bien dans la formulation qu'il y avait un peu d'ironie dissimulée là dessous (« à la condition ») il me semble, ce n'était pas plaisant, on comprend mieux que ça ne donne pas envie de dire oui. maintenant ils rient moins.

    Ceci allié au problème de, comment expliquer. Lorsqu'il y a une catastrophe, par exemple un accident grave, il arrive que des survivants restent littéralement figés, il n'y a plus rien. Je crois que c'est ce qu'on trouve dans le tableau « le cri » de munch, justement un cri qu'on ne peut entendre, il n'y a rien. L'horreur provoque quelque chose d'indescriptible, extrêmement marquant et ce n'est plus possible de bouger devant tant de        Il doit y avoir là bas une atmosphère de fin du monde. Nous ne pouvons même pas nous rendre compte. Cela arrive ici à tout un peuple en même temps.

    Ce n'est pas gai, je sais, ça arrive, c'est tout. C'est pour ça qu'il n'y avait pas moyen de remettre la machine en route, même la pensée est cassée. Comme lors d'un hara kiri, après le geste - dit mishima mais je ne le dis pas comme lui - l'homme ne meurt pas tout de suite ses viscères sortent et la vie part peu à peu et il y aurait un état où il y aurait une sorte d'indifférence, un « non » lieu, un « no man's entendering ». on voit et on ne peut rien faire, l'esprit part

    mais aujourd'hui la fuite est arrêtée. Je crois que les russes pensent au sarcophage, qu'ils ne le disent pas, il y a une décision en suspens. Si c'est à faire...il va falloir du monde pour une chappe. Et les liquidateurs s'y connaissent. A ce jour, il y a encore un réacteur qui menace, avec risque d'explosion. Au japon, il est question que ce soit l'état qui récupère le problème (et plus tepco) ah c'est la tuile ! Sauver ce qui peut l'être (nous aussi en l'occurrence). C'est sans danger, on fait du commerce ! Bon nous allons donc voir les liquidateurs unis en action. qu'ils se décident vite, le temps de monter la chose

    vraiment désolée pour eux

    bon allez, ça va aller

    ALLEZ JAPON ALLEZ JAPON ALLEZ  Clap clap clap

    Allez japon, allez japon, alléééééé

    help us !!

    7/04

    il semble que ça redémarre : après la fuite colmatée hier, annonce ce matin pour le réacteur que quelque chose va être tenté, cet après midi c'est en cours (mettre de l'azote pour refroidir) hardi ! Au passage, ce qui me fait dire que les russes y pensent (à la chappe) c'est la différence des matériels acheminés, on remarque pour la france qu'on ramène des robots ce qui voudrait dire qu'on pense encore juguler tandis que le matériel russe envoyé est prévoyant. Ils ont raison, on ne sait jamais. Sinon ça servira toujours au fur et à mesure.

    ------------------------------------

    09/04  au Japon, je sais bien qu'il y a encore eu un séisme mais là c'est vraiment parti, ce sont les grands moyens, aidés par le prêt de cet énorme bateau de retraitement par la russie, ça c'est du costaud et d'autre part les américains envoient par avion une de ces machineries ! Extraordinaire, le « camion » est presque aussi gros que l'avion gros porteur qui le transporte, fantastique. Et les japonais je ne vous dis pas, je ne sais pas s'ils ont mangé du lion mais là je crois qu'on ne va surtout pas déranger

    O Quel honneur, l'empereur et l'impératrice en visite aux sinistrés

    ----------------------------------

    (il y a une seconde fuite et ça, ça les a vraiment énervés, trop c'est trop

    Ne me demandez pas pourquoi ils sont si.... spéciaux


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :