• front de gauche forums

    Reprenons sur le front de gauche. je vous avais relaté le premier forum à Paris consacré aux retraites mais qui fut finalement plutôt une réunion d'ordre général où beaucoup de thèmes furent abordés dont la « financiarisation » qui s'annonce comme un des thèmes majeurs de campagne.

    La seconde réunion était consacrée à la 6ème république. Y participaient les représentants des 3 partis constituant le front de gauche, mr melenchon et mme billard pour le parti de gauche, mr laurent pour le pc, mr picquet pour la gauche unitaire. il y eut plusieurs autres intervenants (un avocat, le juge alphen, le maire de nanterre, etc) on peut voir la vidéo de ce forum sur le site du front de gauche. Le principe : la 5ème république octroierait trop de pouvoir au président et donc ses prérogatives devraient être limitées dans une 6ème république. On s'acheminerait vers un système du type assemblée ou constituante. Au cours de son discours, mr melenchon soulève lui même l'argument qu'on lui a opposé  : n'y a t'il pas des choses plus pressées à faire que cette réforme ? Selon lui, non c'est essentiel. bon, pourquoi pas.

    on remarque que l'idée de la 6ème est reprise au ps par montebourg.

    Pour la troisieme réunion étaient présents mr melenchon, marie george buffet du pc, le maire et d'autres intervenants, la parole est laissée pour moitié à la salle. c'est là que le public a eu certaines réflexions : quelqu'un s'est levé et a dit en substance (à peu près) vous n'y arriverez pas car vous n'avez pas avec vous les intellectuels et les artistes. Ou bien : celui qui gagnera c'est celui qui saura se rallier les intellectuels et les artistes. Là, il y eut un blanc. Et juste avant, il était question du problème de la désaffection des jeunes, et plus généralement du problème du vote, de l'abstention, de comment amener les gens à voter

    un public constitué en majorité d'ouvriers mais ils ne sont pas sots. Je suis d'accord, il n'y a pas assez d'intellectuels ralliés à leur cause et il n'y a qu'à voir mitterrand, à l'époque il a eu le soutien de nombreux artistes (certains en sont revenus, ils sont désormais + méfiants). il a été dit aussi qu'il y a un problème de la politique envers les jeunes (un autre témoigne qu'il n'arrivait pas à motiver ses fils pour venir écouter, qu'il essaie de les convaincre que la politique est importante, qu'il faut aller au meeting mais )

    ce n'est pas un constat qui s'applique uniquement au front de gauche mais à tous les partis, ils n'arrivent pas bien à rallier les jeunes, il y a une incompréhension entre les deux - comme s'ils ne parlaient pas la même langue -

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :