• Dunkerque

    A l''annonce de la fermeture de la raffinerie des Flandres de Dunkerque, 200 personnes avec la perspective du chômage dans une ville déjà sinistrée, on se sentait bien seuls dans le nord ... Quelque part, ça fait plaisir de voir que les six autres sites de total ont emboité le pas à la grève, «presque on serait fiers», quelle que soit l'issue du conflit ( qui semble se résoudre)

    Je ne sais pas chez vous, mais chez nous, tout le monde fait le plein, et ce n'est pas juste par crainte de la pénurie. Je trouve cela assez plaisant, une autre façon de manifester sa désapprobation. En demandant à la station, y a t'il plus de monde ? Elle m'a répondu, oh oui, beaucoup plus ! C'est formidable, que l'on soit obligé d'en arriver à de telles extrémités pour se faire entendre.

    Oui on est solidaires de Dunkerque, ça suffit

    La firme dit qu'elle vend moins, qu'il faudra penser à alléger la raffinerie en France. Peut être mais est-ce à l'ouvrier de payer pour des dirigeants qui n'ont pas su ou pas vu qu'il faudrait un jour se reconvertir ? Pourtant la fin du pétrole est une mort annoncée de longue date. Il leur faut se rapprocher de l'Asie pour être proches de leurs prochains clients potentiels... je veux bien et donc l'Europe on les “vire” sans vergogne

    nous remarquerons l'énorme participation du ps (ils sont partis dans le sud chez frêche) Et pour les écologistes il vaut mieux se reconvertir oui mais est ce que cela empêche de se battre ? On verra plus tard, pour la reconversion, quand on y sera. Pour l'instant rien n'est prévu.

    je sens que j'écris un texte partisan mais on finit par voir rouge, en allant gentiment mettre de l'essence à l'intermarché du coin

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :