• actu Libye, Japon

    Le 20, la résolution de l'onu est votée, ils vont en Libye. Ce qui a fait remporter l'adhésion, c'est l'accord de la ligue arabe et c'est le fait qu'alqaida (aqmi) a annoncé le 16 qu'ils prenaient fait et cause pour les rebelles. Pour ne pas leur laisser la place, il fallait intervenir et c'est aussi cela qui a décidé les indécis (BHL qui va a l'élysée puis qu'on retrouve à la télé : il faut y aller au plus vite, c'est un but humanitaire, oui c'est certain mais il n'y a pas que cela non plus). Je pense qu'il fallait y aller effectivement, l'accord était désormais assez large malgré la neutralité allemande et khadafi allait décimer les opposants un à un. mr sarkozy qui tire la couverture à lui comme d'habitude, c'est un peu énervant. Espérons que l'aide soit efficace. Il faut y aller avec mesure, c'est tout le problème.

    Le 22 il y a 4 jours que l'intervention a été décidée. Tour à tour, danois, anglais, français, américains, espagnols se sont succédés, l'Italie prêtant ses bases. Les pro-khadafi sont repoussés à 160km de benghazi, le palais présidentiel a été pris pour cible à tripoli, des frappes ciblées anéantissent le matériel. Aujourd'hui la ligue arabe commence à se désolidariser, la russie appelle au cessez-le-feu (mais elle était contre) ainsi que d'autres pays. Je pense aussi qu'il va être temps d'arrêter. Nous pouvons rester à proximité pour le moment. La reprise par l'otan (suggérée par obama), ça ne me paraît pas une bonne idée.

    ------------------------------------

     

    Le Japon, difficile d'en parler. Cela arrive en France, le pays est irrémédiablement perdu (et ses voisins). avec monsieur besson qui ne sait même pas combien il y a eu d'incidents cette année, à se demander s'il savait qu'il y en avait eu (et Kosciusko-morizet) quel que soit l'homme en place en fait, c'est ingérable. Ce qui a causé les dommages, c'était une panne d'électricité, ce n'était ni le tsunami ni le tremblement de terre qui ont affecté directement la centrale. Je rappelle que nous construisons iter, la centrale de la nouvelle génération qui a été conçue en étroite collaboration avec les japonais, ce dont nous étions très fiers jusqu'alors (leur fiabilité, leur technologie...) chacun devait construire sa centrale, nous  en France et eux au Japon mais là areva ne les connait plus d'un seul coup. C'est une épée de Damoclès, en france plus qu'ailleurs car il y a plus de centrales. Mais ne perdons pas notre optimisme, il faut lutter. Les allemands ont arrêté leurs 7 réacteurs. il va nous falloir un plan de retrait progressif.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :